Accueil > SOFAMEA 2015

Analyse vidéo en clinique : de l’indispensable à l’analyse avancée

1526 vues
Télécharger Partager
jeudi 05 févr. 2015
Faculté de médecine - Département de chirurgie

L’observation du mouvement joue un rôle primordial dans l’évaluation ainsi que dans la prise en charge
des troubles moteurs de l’enfant. Si l’observation visuelle en direct en représente le mode le plus courant,
l’utilisation de films vidéo dans ce but est aussi très répandue.
La technologie vidéo permet en effet d’enregistrer des séquences de mouvements afin de les analyser à
posteriori à l’aide d’outils tels que les ralentis ou les arrêts sur image, offrant aussi la possibilité d’un
archivage pour un suivi longitudinal. Les progrès effectués dans le domaine de l’électronique et de
l’informatique au cours des deux dernières décennies ont amené à une transition d’un support
d’enregistrement analogique à un support digital. Les données vidéo digitalisées sont dès lors devenues
accessibles à un traitement sophistiqué par des logiciels vidéo permettant leur augmentation.
La vidéo augmentée se définit par analogie avec la réalité augmentée, s’agissant d’enregistrements vidéo
du monde réel dont les éléments sont augmentés par superposition à même l’image d’informations, de
mesures et/ou d’une imagerie virtuelle générées par ordinateur. La mise sur le marché de logiciels
d’augmentation vidéo, qui ne sont plus réservés à l’ingénierie ou aux studios d’animations de par leur coût
ou leur complexité, a ouvert un nouveau champ d’application dans le domaine de la réhabilitation motrice.
Cette présentation évoquera les applications possibles et aussi les limitations inhérentes à la technologie
actuelle, basée sur l’évaluation en deux dimensions.
Ceci constituera l’opportunité, au-delà des applications actuelles, d’évoquer les récents progrès
technologiques dans la capture du mouvement sans marqueurs (« markerless ») et la saisie vidéo 3D qui
transformera peut-être la vidéo, outil du passé, en un instrument de mesure du futur…