Accueil >

En quête de justice - Les États face au droit international Prix Latsis 2018

838 vues
Partager
mardi 09 oct. 2018
Rectorat - Directement rattaché au rectorat

La cérémonie en l'honneur des lauréats du prix Latsis universitaire 2018 sera suivie d'une conférence donnée par Carla Del Ponte :

Blanchiment d'argent, contrebande d'armes, mafia, crimes de guerre et génocides ont été le quotidien de l’ancienne procureure Carla Del Ponte. Animée par la volonté de rendre justice aux victimes, elle a poursuivi pendant plus de 20 ans les personnes accusées des actes les plus odieux. Parmi ses dossiers, on retrouve les charniers du Rwanda, les massacres perpétrés en ex-Yougoslavie durant les années 1990 et, plus récemment, les crimes en Syrie.

Mais pourquoi et comment a-t-elle choisi cette voie? Lors de ses études de droit international à l’Université de Genève, Carla Del Ponte se passionne pour les questions pénales et la criminologie: c’est le début de sa vocation pour la magistrature. En 1994, elle devient procureure générale de la Confédération Suisse puis, en 1999, elle entame une carrière internationale. Elle est alors nommée procureure du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie et du Tribunal pénal international pour le Rwanda.

Durant cette conférence, Carla Del Ponte évoquera son impressionnant parcours et les différentes affaires qu’elle a eu à traiter, en développant tout particulièrement son dernier mandat comme membre de la commission d’enquête indépendante de l’ONU sur la Syrie. Et, au-delà de la complexité des situations présentées, elle partagera le fruit de ses réflexions sur les racines du mal et sur les relations que nous devons ou pouvons entretenir avec des assassins de masse.