Accueil > Rencontres internationales de Genève 2018 : EXILS & REFUGES

Hospitalité et cosmopolitique

126 vues
Partager
jeudi 27 sept. 2018
Rectorat - Directement rattaché au rectorat

Agir aujourd’hui au nom de l’hospitalité mobilise toute une anthropologie qui contribue à transformer les sociétés d’accueil et à façonner le lien à l’étranger. Mais aujourd’hui comme autrefois, l’hospitalité est une faveur limitée dans le temps et l’espace, qui appelle un cadre social, symbolique et politique plus large, capable de lui donner un sens et une portée incluant et dépassant tous les gestes particuliers d’accueil et ouverture. Comment faire de l’hospitalité un droit et à quelles échelles sera-t-il le plus efficace et adapté à notre temps ? J’examinerai les sphères de pensée et d’action locale, nationale et mondiale où l’hospitalité peut acquérir la force d’un droit politique.

Michel Agier est anthropologue, chercheur à l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) et Directeur d’Études à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS). Il étudie les relations entre la mondialisation, les migrations et la formation des villes. Il dirige le programme Babels – La ville comme frontière soutenu par l’Agence Nationale de la Recherche (2016-2019). Il a notamment publié Gérer les indésirables (2008) et La Condition cosmopolite (2013). Il vient de publier L’étranger qui vient. Repenser l’hospitalité, (sortie octobre 2018).