15
Festival Histoire et Cité 2022 "INVISIBLE"
Helg Aline, Grandjean Michel, Blanc Jan, Herrmann Irène, Terrier Jean, Wenger Alexandre + 40 autres
2021-2022
conference
Chères festivalières, chers festivaliers,
Quelle est la place des minorités et des femmes dans la nomenclature urbaine?
De quel passé témoignent les statues de nos villes? Comment se souvenir des victimes
dont les traces ont été effacées par leurs bourreaux? Face à ces enjeux mémoriels qui
agitent nos sociétés faire le choix d’explorer la thématique des «Invisibles» pour
la 7e édition du Festival Histoire et Cité (29 mars - 3 avril 2022) s’est imposé.
Le travail mené par le comité de programmation fut délicat. En effet, comment saisir
qui et ce qui est «invisible»? Comment faire entendre les sans-voix? Comment mettre
en lumière celles et ceux qui sont resté·e·s dans l’ombre des grands récits? Les rendre
visibles le temps d’une rencontre contribue-t-il à atténuer leur relégation? Cette
question est intimement liée au travail historien: de l’exhumation de fonds d’archives
ou d’objets archéologiques en passant par l’histoire orale et l’utilisation des récits
autobiographiques des «gens ordinaires», les chercheuses et les chercheurs procèdent
sans cesse à un exercice de révélation des fantômes du passé. Mais tous ne sont pas
dévoilés. Par leurs mises en récit, les historien·ne·s sélectionnent, font des choix.
Repérer les processus d’invisibilisation permet de rendre compte des relations de
pouvoir inhérentes à toute entreprise de production du savoir.
Face aux polémiques et aux attentes d’une partie du public, accueillir les mémoires
divisées afin de tenter de construire une histoire commune invite à suivre un chemin
complexe, mais passionnant. Histoire et Cité s’empare des grandes questions de notre
temps pour les replacer dans une large perspective historique, tout en conviant
les meilleurs spécialistes à même d’éclairer le débat public.
Le programme que nous vous invitons à découvrir est le fruit d’un important
travail mené par un comité et une équipe remarquables, dont nous tenons à saluer
l’engagement. Il est également la résultante d’un dialogue enrichissant et continu
avec nos nombreux partenaires qui contribuent à faire du Festival un lieu de rencontre
privilégié entre le grand public et les différents modes d’appréhension du passé.
L’histoire envisagée comme un patrimoine collectif requiert une discussion permanente.
Elle se situe au carrefour des sciences humaines, se nourrit de l’échange d’idées et de
nouvelles recherches. Particulièrement attentive à l’évolution des rapports à autrui,
qui conditionnent l’accès à la visibilité, son rôle dans le débat citoyen s’avère essentiel.
Korine Amacher et Sébastien Farré
Co-directrice et co-directeur
du Festival Histoire et Cité
Yves Flückiger
Recteur de l’Université de Genève