Identifiez-vous pour ajouter une information temporelle
0:00

Se détruire pour exister, un paradoxe humain Le modèle des troubles des conduites alimentaires

4122 vues
Taguer Partager
mardi 29 nov 2016
Faculté de médecine - Directement rattachés à la faculté de médecine

Les troubles du comportement alimentaire, notamment l'anorexie, sont parmi les plus fréquents à l’adolescence. Philippe Jeammet, professeur émérite de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent à l’Université Paris-Descartes, les conçoit comme un symptôme d'auto-contrôle extrême, le refus de se nourrir étant alors une réaction face à un sentiment de dépendance à l'autre. En effet, selon Philippe Jeammet, pour être soi, il faut accepter de se «nourrir» des autres, tout en s'en différenciant, car plus le besoin de recevoir est important, plus l’individu se sent menacé dans son autonomie. Il s’agit alors de surmonter son impuissance et de reprendre le contrôle de soi par tous les moyens, y compris en détruisant son corps.