Identifiez-vous pour ajouter une information temporelle
0:00

Trois médaillés Fields vous expliquent à quoi servent les mathématiques

10360 vues
Taguer Partager
mardi 17 mar 2015
Faculté des sciences - Section de mathématiques

La médaille Fields est la plus prestigieuse distinction pour des travaux en mathématiques;
elle est souvent comparée au Prix Nobel. En un quart de siècle, trois chercheurs étroitement
liés à l’Université de Genève l’ont obtenue: Vaughan Jones en 1990, Stanislav Smirnov en 2010
et Martin Hairer en 2014.

Martin Hairer :
D’origine autrichienne, Martin Hairer est né à Genève et a défendu sa thèse de doctorat sous la supervision du professeur Jean-Pierre Eckmann en 2001. Son domaine de prédilection se situe à la frontière des mathématiques et de la physique théorique. Il s’est vu décerné la médaille Fields en 2014.

Stanislav Smirnov :
De nationalité russe, Stanislav Smirnov est actuellement professeur à la Section de mathématiques. Ses travaux portent, comme ceux de Martin Hairer, sur le champ des mathématiques en lien avec la physique, en particulier la mécanique statistique. Il a été lauréat de la médaille Fields en 2010 pour ses recherches sur le phénomène de la percolation. Stanislav Smirnov est également directeur du Pôle de recherche national SwissMAP, dédié aux mathématiques de la physique.

Vaughan Jones :
Né en Nouvelle-Zélande, Vaughan Jones a effectué sa thèse de doctorat à l’UNIGE sous la direction du professeur André Haefliger. Ses recherches portent principalement sur la théorie mathématique des nœuds. Il a obtenu la médaille Fields en 1990.