Identifiez-vous pour ajouter une information temporelle
0:00

Migrant.e.s, minoritaires, des liens d'un genre particulier

1384 vues
Taguer Partager
jeudi 13 décembre 2012 / 12:15 - 14:05 @ Mail - M6220
Faculté des sciences économiques et sociales - Département de géographie et environnement

Pris dans les contraintes de lois liberticides criminalisant la mobilité illégale et la trop grande visibilité dans l'espace public, les migrant.e.s et les minoritaires partagent une même situation de conditionnalité qui les lient plus n'y paraît. Elle se joue selon un régime genré qui choisit ses victimes et désigne ses coupables. Il s'agira de cartographier ce régime de conditionnalité qui se caractérise par le fait de ne jamais arriver, de vivre un constant différemment de la fin du voyage et de la pleine appartenance.