Identifiez-vous pour ajouter une information temporelle
0:00

Addiction alimentaire

mercredi 13 mar 2024
Centre interfacultaire de neurosciences - Directement rattaché au centre

Manger pour le plaisir est un plaisir qui peut devenir problématique. Les circuits qui sous-tendent la prise alimentaire hédonique compulsive sont mis en parallèle avec ceux de l’addiction aux substances.

Intervenant-es: Christian Lüscher (UNIGE) et Valérie Schwitzgebel (HUG)


Manger bien sans perdre le contrôle : L’obésité vue comme addiction alimentaire.

Manger sert à maintenir notre métabolisme, mais nous consommons aussi des aliments pour le plaisir. Ce type d'alimentation est souvent motivé par des désirs sensoriels, tels que le goût, la texture et l'arôme des aliments, plutôt que par la faim ou les besoins nutritionnels. Si le plaisir de manger est un aspect normal et sain de la vie, l'alimentation hédonique peut devenir problématique lorsqu'elle conduit à une surconsommation, en particulier d'aliments riches en calories et pauvres en nutriments. Nous allons discuter le rôle de nos gènes dans la surconsommation (obésité syndrômique) ainsi que les circuits qui sous-tendent la prise alimentaire hédonique. Il se trouve que le système de récompense est le moteur de ce comportement qui au final chez certain peut aboutir dans une compulsion, à l’instar de l’addiction aux substances. La dernière partie sera dédiée au traitement pharmacologiques et chirurgicales.