Accueil > Le passé, le présent et l'avenir : la science du temps

Version originale

550 vues
Partager
jeudi 17 mai 2018
Rectorat - Directement rattaché au rectorat

Conférence dédiée à la mémoire du professeur Stephen Hawking

«La question de la nature du temps a fait partie de l’exploration intellectuelle humaine de notre monde tout au long de l’histoire. Le temps attire et repousse l’investigation: il l’attire parce qu’il n’y a rien de plus fondamental à notre expérience subjective que sa temporalité, et il la repousse parce que le temps est un concept particulièrement difficile à cerner.

Durant ma conférence, je vais expliquer ce que notre meilleure théorie scientifique actuelle sur le temps, la relativité générale, la théorie de la gravité d’Einstein, nous dit de sa nature. Je vais expliquer comment elle rend admirablement justice à un aspect de notre expérience du temps: sa subjectivité. Je vais argumenter que la relativité générale s’accorde mieux avec notre expérience que le concept newtonien du temps. Je vais aussi décrire pourquoi la relativité générale ne laisse pas de place à un autre aspect du temps – notre expérience selon laquelle il passe! Il existe néanmoins des indices laissant à penser que les futures avancées en physique, grâce à l'élaboration d'une théorie de la gravité quantique, pourront mener à une certaine coordination avec notre expérience du temps qui passe.» Fay Dowker

Introduction par le Professeur Christian Wüthrich, Geneva Symmetry Group, Département de Philosophie, UNIGE