Accueil > La démocratie à l'épreuve du fake
Choisissez un auteur, puis choisissez une collection.


La démocratie à l'épreuve du fake

1525 vues
Partager
vendredi 09 mars 2018

Alain Berset, Président de la Confédération suisse, rappelait récemment que la liberté, la démocratie et les droits humains ne sauront être maintenus que s’ils sont défendus, au besoin de façon militante. Il souligne également qu’une démocratie directe est une démocratie de décision et non une démocratie de sondage. Voter est un acte sérieux qui a des conséquences sur l’ensemble de la population. C’est pourquoi le citoyen qui glisse son bulletin dans l’urne doit avoir accès à une information de qualité. Or, si l’information a toujours été une arme puissante, depuis quelques années un nouveau terme lui est régulièrement accolé, fake: faux, falsifié, truqué. À l’ère des réseaux sociaux, l’information provient de toutes parts et se diffuse rapidement à l’échelle globale. Mais quels garde-fous garants de la véracité sont mis en place? Et quel impact ont ces fake news sur la démocratie? Ces questions seront abordées par Alain Berset, lors d’une conférence intitulée «La démocratie à l’épreuve du fake», qui sera suivie d’un débat réunissant autour de lui Jean-Marc Ayrault, ancien Premier ministre et ancien ministre des Affaires étrangères en France et Sandro Cattacin, professeur au Département de sociologie de l’UNIGE. Il sera modéré par Esther Mamarbachi, productrice responsable de l’émission Infrarouge de la RTS. Co-organisé par le Club Diplomatique de Genève, le Forum de politique étrangère (FORAUS) et l'Université de Genève.