Accueil > Conférences > Peinture, littérature et cinéma devant la «joie parfaite»: le cas François d’Assise
Choisissez un auteur, puis choisissez une collection.


La rhétorique courtoise au service de l’idéal franciscain

175 vues
Partager
jeudi 06 avr. 2017
Peinture, littérature et cinéma devant la «joie parfaite»: le cas François d’Assise

La figure de François d’Assise est une des figures de mystique et de spirituel les plus populaires et les plus consensuelles qui soient. A tel point qu’une image un peu mièvre s’est progressivement imposée; image censée édifier tout le monde sans troubler personne. Nous voudrions montrer à travers ce colloque, à partir des exemples de la peinture, de la littérature et du cinéma, que François d’Assise n’est pas un saint aseptisé mais une puissance déstabilisatrice qui peut donner à penser encore aujourd’hui et réinterroge sans cesse le rapport de la vérité religieuse à la vie et à l’éthique. En inscrivant François d’Assise dans l’histoire de sa réception, nous privilégierons le XXe siècle et nous réfléchirons à partir d’œuvres picturales et littéraires, puis nous nous attacherons spécialement à l’analyse d’une œuvre cinématographique.